Cellulite

Les informations sur le diverticule peuvent intéresser des ami(e)s.

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

DIVERTICULE

Diverticulite, Diverticulose, Colon, Foie, Ballonnement, Biliaire
Colique, Constipation, Meckel, Zenker, Opération

 

 

Diverticule - Définition

Un diverticule est un petit sac ou une poche gonflée de la paroi interne de l'intestin qui devient enflammée ou infectée. Le plus souvent, ces poches sont localisées dans le gros intestin (côlon).

Diverticule : Causes, facteurs de risque

Personne ne sait exactement ce qui cause la formation des sacs de diverticule. Un régime alimentaire pauvre en fibres semble être l'une des causes les plus probables d'apparition de diverticules.

En ce sens, les personnes qui mangent régulièrement des aliments transformés n’ont pas suffisamment de fibres dans leur alimentation. Les aliments transformés sont par exemple :

  • Le riz blanc
  • Le pain blanc
  • La plupart des céréales du petit déjeuner
  • Des craquelins
  • Des bretzels
  • Etc.

En conséquence, les constipations et des selles dures sont davantage susceptibles de se produire. Les selles dures augmente la pression dans le côlon ou dans l'intestin et peut causer la formation de diverticules.

La diverticulite est quant à elle causée par de petits morceaux de selles (matières fécales) qui sont fixés dans ces poches, provoquant alors une infection ou une inflammation.


 

Diverticule : Symptômes

Les personnes atteintes de diverticulose n'ont souvent aucun symptôme, mais elles peuvent avoir des ballonnements et des crampes dans le bas du ventre. La présence de sang dans les selles ou sur le papier hygiénique reste rare.

Les symptômes du diverticule sont plus sévères et débutent souvent tout d'un coup, mais ils peuvent s'aggraver pendant quelques jours. Les symptômes peuvent être les suivants :

  • Tendreté de la partie inférieure gauche de l'abdomen
  • Des ballonnements 
  • Fièvre et frissons
  • Nausées et vomissements
  • Perte de l’appétit
  • Etc.

 

 

 

Diverticule : Signes et tests

Une analyse de sang peut être demandée par votre médecin pour savoir si vous êtes atteint d'une infection.

D'autres tests qui aident à diagnostiquer la présence et l'inflammation/infection de diverticules peuvent inclure:

  • Un scanner
  • L'échographie de l'abdomen
  • Les rayons X de l'abdomen

Diverticule: Traitements

Le traitement de la diverticulite dépend de la gravité des symptômes. Certaines personnes peuvent avoir besoin d'être hospitalisées, mais en général, vous pouvez traiter ce problème chez vous.

Pour atténuer la douleur, votre médecin peut vous suggérer :

  • Le repos au lit en utilisant un coussin chauffant sur votre ventre
  • De prendre des médicaments antidouleurs 
  • De boire exclusivement des liquides durant un jour ou deux et puis, progressivement, commencer à boire des liquides plus épais, puis manger des aliments

Le médecin peut également prescrire des antibiotiques.

Après vous être plus ou moins rétabli, votre médecin vous suggèrera d'ajouter des fibresà votre régime alimentaire et d'éviter certains aliments. Manger plus de fibres peut aider à prévenir de futures attaques.

  • Si vous avez des ballonnements ou des gaz, il convient de réduire la quantité de fibres que vous mangez pendant quelques jours
  • Une fois que ces poches se sont formées, vous les aurez pour la vie. Si vous faites quelques changements simples à votre mode de vie, vous ne deviez plus avoir de problème de diverticule.
  • Habituellement, il s'agit d'une affection bénigne qui répond bien au traitement

 

Diverticule : Complications

Des problèmes plus graves liés à un diverticule et qui peuvent se développer sont les suivants :

  • Apparition de fistule
  • Abcès (poche remplie de pus ou infectée)
  • Trou ou déchirure au niveau du côlon (perforation)
  • Zone rétrécie dans le côlon (rétrécissement)

Diverticule : Intervention d'un médecin

Appelez votre médecin traitant si les symptômes du diverticule se manifestent.

Appelez également si vous avez la diverticulite et que:

  • Vous avez du sang dans les selles
  • Vous avez de la fièvre
  • Vous avez des nausées, vomissements ou des frissons
  • Vous ressentez soudainement des douleurs au ventre ou dans le dos

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant le diverticule.

 

Diverticule : Forum et témoignages

Votre expérience sur le diverticule peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

 

Vous pouvez également voter pour cet article :

(300 votes, moyenne 3.68 sur 5)
DIVERTICULE - Définition, Causes, Symptômes, Traitement. Facteurs de risques, Diverticulite, Diverticulose, Colon, Foie, Ballonnement, Biliaire. Complication, intervention, Colique, Constipation, Meckel, Zenker, Opération. FORUM3.68 sur 51 basé sur 300 votants.

Commentaires   

 
0 #83 maguy 30-11-2014 18:09
Citation en provenance du commentaire précédent de eva :
Bonjour , je n'arrive pas à dormir à causes de mes douleurs en bas de mon ventre coté gauche je tres souffrante, il avait 20 ans que mon gastro m'a dit que j'ai des diverticules , mais pas de conseils pour un éviter tout complication , j'avais toujours ses douleurs mais là c'est incroyable , une colonoscopie est prévu le 16 DECEMBRE ? Mais je trouve que c'est trop loin , le lundi je dois aller voir mon gastro pour lui demander une colonoscopie le plus vite , aider moi avec vos consiel parce que je suis trés dépremie.Merci

J'en suis au meme point que toi Eva, j'ai parfois l'impression d'avoir aussi mal aux os. En ce moment j'essaye d'éviter le lactose, mais je pense aussi qu'il faut marcher.
Moi ça me fait du bien car assise je souffre.
Bon courage........ .......Maguy
Citer
 
 
-1 #82 tizzian 23-11-2014 14:07
Vous croyez donc encore au père Noël !.. En vous imaginant que vous allez pouvoir continuer à abuser de ce que vous savez ne pas vous convenir !.. Je suis vraiment désolée sauf si votre métabolisme se modifiait par miracle dans le bon sens, chaque nouvelle transgression vous vaudra la même punition. C'est comme ça, il faudra vous faire une raison, et peut-être aurez-vous encore d'autres intolérances. En général en vieillissant, ça va plutôt en empirant que le contraire
Citer
 
 
0 #81 tizzian 23-11-2014 13:56
D'accord pour la colonoscopie, elle aura au moins le mérite de dresser un état des lieux, et peut-être vous renseignera t-elle s'il y a autre chose, mais ne comptez pas trop là-dessus pour espérer le moindre soulagement à vos douleurs.
Citer
 
 
+1 #80 Tizzian 23-11-2014 11:30
Bonjour Eva,
Eh bien je constate que vous avez quelques soucis, apparemment les mêmes que moi il y a 18 mois. Je n’ai pas grand chose à ajouter au message que j’ai laissé sur le forum, vu que mon régime alimentaire à présent est parfaitement et adapté à mon métabolisme, débarrassé de ce qui me posait des problèmes à savoir les produits laitiers chargés de lactose que je ne supporte vraiment pas, puisque j’ai frôlé de près un occlusion intestinale à la suite de quoi j’ai hérité d’un magnifique hernie. N’ayant aucune envie de passer sur un billard, à tout hasard j’ai entrepris de la combattre, et apparemment ça fonctionne au delà de mes espérances, elle est pratiquement résorbée à 90 % et je ne désespère pas d’en venir totalement à bout. Vous voulez savoir comment ?... Par des mouvements de gymnastique qui renforcent ma ceinture musculaire abdominale à raison d’1/2 tous les matins, avant de me lever et je me masse également régulièrement les intestins afin d’aider à l’expulsion des poches de gaz qui se trouveraient un peu loin de la sortie, depuis c’est le pied plus aucun problème.
La persévérance et la volonté font quelque fois des miracles et cela sans la moindre drogue !... Vous voyez il ne faut pas désespérer.
Un jour, j’avais eu l’occasion d’en parler avec un médecin chirurgien à l’occasion d’une consultation pour mon mari, eh bien si je l’avais écouté, il m’opérait sur le champ, avec force menaces de complications si je n’obtempérais pas dans les meilleurs délais. Je n’ai accordé aucun crédit à ses sirènes alarmistes, il y a un an de ça, mon hernie est quasiment résorbée et je me porte comme un charme. Vous savez il faut savoir prendre avec beaucoup de recul les messages alarmistes de la médecine, sauf urgence, la plupart du temps ils ne sont motivés que par les intérêts immédiats d’un praticien, qui ne vous informera jamais du risque des effets secondaires d’une intervention chirurgicale. A savoir développer des adhérences qui en plus des diverticules entraveront la motricité de vos intestins, ce dont pas grand monde ne vous informera. Qui sait vous êtes peut-être déjà dans ce cas !...

Vous devez passer au peigne fin votre alimentation afin de repérer les aliments qui vous provoquent des soucis, en consignant jour après jour tout ce que vous ingérez, ainsi vous ciblerez avec précision ce que vous devez éliminer.
Pratiquer un régime pauvre en fibres ne risque certainement pas de vous aider à en sortir, bien au contraire puisqu’il réduira le volume des déchets qui mettront encore bien plus de temps avant de s’évacuer, entretiendront la fermentation, donc les douleurs.
Vous devez vous orienter ver une alimentation la plus naturelle possible riche en légumes cuits, évitez tous les produits raffinés et une consommation excessive de viande ou de poisson, incluant la charcuterie à savoir pas plus d’une fois par jour, ainsi que toute alimentation sucrée, productrice de putréfaction et évidemment plus aucun produit laitier. Qui ne servent qu’à générer des problèmes, contrairement aux matraquages publicitaires y compris ceux répandus par les généralistes. Si nous avons l’occasion d’autres échanges je vous dirai pourquoi.
Accessoirement afin de favoriser la régularité de votre transit et retrouver un rythme normal et naturel, faites-vous aider chaque fois que nécessaire sans en abuser par un laxatif doux.
Vous devez assainir le contenu de vos intestins, afin de ne pas y laisser de loups dans la bergerie. Consommez-vous de la salade ?... Si oui à quelle fréquence ?... Bien qu’elle soit à classer parmi les crudités, je peux vous assurer que pour nous, elle est un véritable sésame de santé et de joie de vivre.
Pas la moindre constipation et si un jour par hasard nous manquons le rendez-vous au petit coin, c’est naturellement très vite réglé dès le lendemain sans
rien faire d’autre.
Je me demande bien comment vous vous alimentez, je suspecte une multitude d’erreurs due à une ignorance totale des règles basiques de diététique. Comment vous hydratez-vous, à quelle quantité et avec quoi ?...
Pour ce qui me concerne j’ai l’habitude d’anticiper avant qu’un problème ne survienne en recourant à l’apithérapie, à savoir par la prise de propolis jusqu’à ce que la situation rentre dans l’ordre et ça marche du feu de dieu. Car la propolis est un antibiotique naturel très efficace qui contrairement aux antibiotiques chimiques ne provoquera aucun effet secondaire. Mais de ça aucun médecin ne vous en parlera.
Voyez donc ce qui vous reste à faire et si vous vous êtes reconnue dans les erreurs que je viens de vous décrire.
Si vous réussissez à retrouver un transit normal, vous n’aurez pratiquement plus de fermentations anormales et vos diverticules vous laisseront en paix.
Evidemment tant que vous entretiendrez de l’infection dans le circuit, vous n’êtes pas prête d’aller mieux.
Suivez mes conseils et vous allez très vite, comme moi avoir une pêche d’enfer. N’oubliez pas de me dire comment vous allez après cette remise à jour.
Vous avez oublié de me dire quel est votre âge, votre passé médical et votre région ?...
Cordialement bien à vous si j’ai pu vous aider.
Citer
 
 
+1 #79 eva 22-11-2014 22:10
Bonjour , je n'arrive pas à dormir à causes de mes douleurs en bas de mon ventre coté gauche je tres souffrante, il avait 20 ans que mon gastro m'a dit que j'ai des diverticules , mais pas de conseils pour un éviter tout complication , j'avais toujours ses douleurs mais là c'est incroyable , une colonoscopie est prévu le 16 DECEMBRE ? Mais je trouve que c'est trop loin , le lundi je dois aller voir mon gastro pour lui demander une colonoscopie le plus vite , aider moi avec vos consiel parce que je suis trés dépremie.Merci
Citer
 
 
+1 #78 Tizzian 04-11-2014 16:22
Josiane. A 70 ans j'ai moi aussi appris être porteuse de diverticules. Il s'avère qu'elles avaient été provoquées par une fermentation anormale due à du fromage, ce qui m'avait amenée à un syndrome occlusif. Ayant pris conscience d'une intolérance certaine au lactose, depuis je l'ai totalement proscrit de mon alimentation et à présent tout va très bien. Il faut simplement s'astreindre à un transit intestinal régulier et quotidien. Moyennant quoi c'est le bonheur retrouvé !..
Une alimentation riche en légumes variés est indispensable. Pauvre en produits transformés, modérée en viande, en oubliant totalement les produits laitiers qui sont à l'origine de ces fermentations qui font si mal, et qui en plus sont déconseillés pour l’appareil circulatoire et le squelette, puisque contrairement au discours ambiant, sont calcium ne se fixe pas mais provoque et participe à sa déminéralisatio n.
Citer
 
 
+2 #77 maguy 01-11-2014 09:57
Bonjour à tous. J'ai 68 ans; Ayant fortement mal au ventre du côté gauche, il a été décelé que j'avais mon fibrome qui avait grossi. Le chirurgien a décidé une intervention et procédé à l'ablation de l'utérus, des ovaires et du fobrome qui en définitive n'était pas si important que ça. Mais j'avais toujours cette douleur et le ventre gonflé. Le rapport d'intervention du chirurgien faisait part du constat de diverticules du colon. Depuis une semaine je suis sous traitement, PINAVERIUM, ERGYPHILUS et GAVISCON et régime relativement facile.Et les douleurs sont toujours là malgré quelques heures de calme. Ces douleurs sont surtout présentes lorsque je suis assise longuement. Je vous tiens au courant de l'évolution
Citer
 
 
+1 #76 valerie 09-10-2014 13:57
Bonjour. Moi aussi cela fait 2 ans maintenant que j ai eu ma premire crise. Depuis une toute les 4-5 mois mais de plus faible intensité. Pour moi aussi tout ce qui est gazeifié est proscrit : plus de coca ni d eau gazeuse. Par contre dés que je fais un repas normal je suis embétée. Etant jeune aussi 49 ans on me déconseille aussi l opération car je souffre de diverticulite modérée. J avoue tout de même que cela me pourrit la vie et que cette douleur quasi permanente du coté gauche me prend la tête.
Citer
 
 
+1 #75 talie 23-09-2014 13:16
Bonjour Gérald, est ce que la bière et les autres breuvage gazéifier te font le même effet? Moi je ne bois pas de coca et vue la fin de semaine que je viens de passé en ayant des gros maux de ventre jme demande bien si la bière n'est pas en cause
Citer
 
 
+5 #74 gerald 23-09-2014 07:43
Bonjour , je voudrais apporter un témoignage . J'ai 35 ans et j'ai des diverticules sigmoidiens depuis 4 ans environ . Je me suis retrouvé plusieurs hospitalisé suite a une diverticulite , mais vu mon jeune age les medecins me conseillent d'eviter l'operation . Je suis un bon vivant , je cuisine tres souvent et mange pas mal .
J'ai mis plusieurs années mais j'ai enfin découvert la source du probleme ......le COCA COLA et aussi l'huile pimentée que je rajoutais sur mes pizzas maison ....mais surtout le coca cola . Mon petit frere etait sur la meme voie , il a arrété le coca et paf plus rien . Quand a moi il n'y a plus que lorsque j'abuse vraiment sur les quantités de nourriture que je ressens un peu ce diverticule . J'ai re-tenté de boire 1/2 canette de coca il n'y a pas longtemps ....3 jours plié en 2 . Donc pour les diverticules chez les jeunes merci COCA COLA .:-)
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir